Courses d’écolo : 5 astuces pour mieux consommer

« Manger bio et local, c’est tellement un truc d’hippie-écolo-bobo ». Aaah. Je dois avouer que je prends avec autodérision ce genre de remarques à l’heure où j’assume pleinement mon mode de vie et de consommation. En réalité, je ne me sens pas concernée par une quelconque culpabilité ou un besoin d’anticonformisme en tant que consommatrice. Si certains veulent se démarquer des « moutons » qui achètent leurs courses hebdomadaires en grande surface en consommant que des produits issus de l’agriculture biologique et définir ça comme une nouvelle classe sociale qui se veut supérieure, je pense qu’il est important de se concentrer sur ce qui est important : la conscience écologique de chacun.

Je ne suis pas de nature à suivre des tendances les yeux fermés et me laisser influencer sans être d’abord objective en me questionnant sur l’impact et les enjeux que ces « tendances » peuvent avoir sur mon mode de vie et l’environnement.

Souvenez-vous, il n’y a pas si longtemps, que l’industrie agroalimentaire à été coupable d’énormes scandales et continue encore aujourd’hui d’ailleurs. On ferait bien de ne pas oublier les lasagnes pur boeuf à la viande de cheval, du virus de la vache folle dans nos viandes, du lait pour les enfants contaminés aux Salmonelles, des oeufs au Friponil, des steaks à la bactérie E.Coli, du poulet aux antibiotiques et du lait de vache contaminé aux bactéries et autres matières fécales, et récemment : Monsanto et son glyphosate. BREF, je ne suis pas là pour donner des leçons et faire ma moralisatrice, mais je pense qu’il est important de souligner que l’industrie agroalimentaire ne fait rien en faveur de notre santé entre les modes de production plus que discutables, les produits chimiques et de synthèses qu’on met dans nos assiettes, et qui nous empoisonnent jour après jour.

Je ne vais pas me contenter d’un « baaah, les supermarchés c’est le mal », mais en étant dans une démarche écologique au quotidien et en faisant donc attention à ma production de déchets, ça m’a détachée des supermarchés et hypermarchés au fur et à mesure comme un effet boule de neige. A vrai dire, je ne comprends pas le fait que ces industries soient jugées comme conventionnelles et dans la norme quand on sait qu’on peux manger mieux en consommant chez des producteurs locaux, éthiques et qu’outre le fait d’avoir de produits de meilleur qualité, on favorise l’emploi de ces producteurs.

Finalement, je ne mets les pieds que dans un supermarché pour acheter mon papier toilettes et quelques rares produits que je ne trouve pas en épicerie vrac ou au marché.

Je vous embarque aujourd’hui dans mes courses !

Allons au marché !

Pour ce qui est des fruits et légumes, je vais donc en chercher au marché en faisant attention à la provenance : Je favorise la production locale ou nationale et j’évite les produits importés. Je n’achète que la quantité dont j’ai besoin pour la semaine pour éviter le gaspillage et si je n’arrive pas à tout manger, je découpe mes légumes en morceaux par exemple pour les mettre au congélateur : comme ça je peux me faire des poêlées de légumes avec des pâtes ou du riz.

Pour les viandes, et crèmerie, je vais également au marché, j’achète des yaourts frais mis en pot en verre et je mets la viande dans des contenants en verre : La vendeuse m’a demandé si j’étais écolo, ça m’a fait rire, mais je ne le prends absolument pas comme une insulte et elle m’a offert quelques pièces de poulet en plus pour soutenir le principe.

Cuisinons à la maison 

Pour tout ce qui concerne les pâtes à tarte, quiche ou brioches, je les fait moi-même à la maison : J’aime prendre le temps de cuisiner et c’est bien meilleur. Je fabrique également ma lessive moi-même et autres produits d’entretien. Vous pouvez aller lire mon article sur comment entretenir sa maison de façon naturelle !

J’envisage également de planter mes propres aromates sur mon balcon et faire un petit potager !

Passons à l’épicerie !

J’achète également des produits en vrac, dans des épiceries spécialisées comme chez Day By Day où on trouve de la pâte à tartiner, des croquettes pour chat, des produits ménagers, des oeufs, de la farine, de l’huile etc… Il suffit juste d’apporter votre contenant ou d’utiliser ceux sur place mis gratuitement à votre disposition.

Une méthode anti-gaspi 

Il m’arrive occasionnellement de récupérer des invendus du jour chez des primeurs ou des épiciers ou des boulangeries pour lutter contre le gaspillage et manger parfois gratuitement.

Et les déchets alors ? 

Pour éviter des emballages, je prends bien évidement mon tote-bag, mon panier ou je récupère une cachette à légumes qui me sert de fourre-tout pour les fruits et légumes (attention aux échardes, protégez-vous avec une serviette en tissu !) Pour le reste j’utilise des contenants et des petits sacs en coton cousus de mes petites mains 🙂

 

Je trouve également un avantage économique dans cette démarche puisqu’avec la hausse des prix, faire ses courses en supermarché devient beaucoup trop cher. Les fruits et légumineuses coûtent un rien quand ce n’est pas importé et surtout quand c’est de saison. Faire ses courses au poids et faire ses produits maison présentent aussi des avantages économiques en plus de lutter contre le gaspillage.

Si vous avez vous aussi envie de fuir les grandes surfaces, vous savez maintenant comment consommer autrement, de façon plus économique, écologique et éthique !

Quelques liens utiles :

 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :