Zéro-déchet : What’s in my bag ?

Salut la compagnie ! On se retrouve dans un nouvel article Lifestyle où je vais vous déballer mon sac à main ! Je vous donne une version « écolo » de ce que j’emporte tous les jours avec moi pour réduire ma production de déchets. Comme vous le savez, j’essaye de réduire mon impact sur l’environnement en adoptant des attitudes plus éco-responsables à la maison. Mais comme je passe la majorité mon temps à l’extérieur pour le travail et les loisirs, il est d’autant plus important de garder ce mode de vie partout où je passe.

Quotidien zéro-déchet

Pour commencer, j’utilise principalement un tote-bag au quotidien, parfois il m’arrive de prendre ma petite sacoche Doc Martens quand je ne dois pas emporter mon déjeuner mais j’y glisse quand même un tote-bag si j’ai besoin de faire quelques courses. C’est simple, j’ai au moins une bonne dizaine de tote-bag de toutes les tailles, c’est ma petite collection, j’en prends partout où je peux !

Eviter les sacs plastiques 

Je prends 2 ou 3 petits sacs en tissus de formes et tailles différentes  que j’ai confectionné moi-même : Des sacs à vrac. Vous pouvez en trouver un peu partout dans les boutiques spécialisées en ligne comme Kufu qui fait des sacs vraiment trop beaux, en magasin bio, sur Etsy … Je les utilise pour mettre un sandwich ou des viennoiseries achetés en boulangerie par exemple ou pour faire mes courses en vrac quand je passe en épicerie vrac type Day by Day (Vous pouvez consulter mon article sur mes courses écolos ! ) . Les commerçants adorent le concept et acceptent volontiers de laisser de côté leur emballages. Le petit plus : je fais de la récup de tissus, notamment de vieux vêtements pour confectionner des sacs à vrac ou des bee wraps 🙂

Sacs à vrac cousus main

le Bee wrap, une alternative au film plastique

Pour l’hygiène 

Cela fait plusieurs mois que j’ai laissé tomber mouchoirs et autres serviettes en papier. Je glisse dans un petit sac (spécialement prévu pour ça) mes serviettes et mouchoirs en tissus. Vous savez, depuis que je me mouche dans des mouchoirs en tissus, j’ai constaté que je ne me mouchais que très rarement contrairement à avant où je devais toujours avoir un paquet de mouchoirs dans mes poches et dans toutes les pièces de la maison. Et pourtant, je fais des sinusites chroniques donc je pass en général mon temps à parler du nez. J’ai été agréablement surprise de constater que ce n’est plus qu’un vieux souvenir, cela doit forcément provenir du côté non irritant des mouchoirs en tissus qui n’assèchent pas le nez. Les mouchoirs et serviettes en tissus sont lavables donc hop, petit tour en machine et c’est sec dès le lendemain ! Et se moucher comme à l’ancienne, c’est plus hygiénique qu’on ne le croit !

J’ai également une petite serviette éponge qui peut toujours servir et mon déodorant naturel de chez Acorelle .

Les produits de beauté

J’ai décidé d’arrêter d’emporter ma trousse à maquillage partout avec moi. En réalité, je trouve ça super encombrant et sans réelle utilité.  J’emporte le strict minimum, c’est-à-dire du beurre de karité qui va me servir de baume pour les lèvres, de crème pour les mains et ongles, de baume capillaire pour les pointes … J’ai un nouveau beurre de karité qui sent super bon puisqu’il est enrichi à l’huile de Yuzu. Je trouve l’odeur beauuucoup plus agréable que le beurre de karité brut. Je l’ai acheté chez WAAM  et je vous invite à découvrir leur super boutique !

Je prends également mon petit pot en verre avec mon exfoliant fait maison et un pot avec de la poudre de riz s’il fait chaud et que ma peau à tendance à graisser rapidement, une petite touche en milieu de journée sur la zone T et ça suffit 🙂 !

Manger (et boire !) en réduisant ses déchets 

Pour me nourrir, j’emporte avec moi une fourchette et une cuillère en bois solide, mes baguettes chinoises et mes pailles lavables en bambou, que je vous présente dans cet article 🖤. Ainsi, je refuse tous les couverts en plastiques et pailles qu’on distribue dans les commerces.

Je prends avec moi ma gourde en verre Panda Tea avec infuseur intégré où je peux mettre du thé en vrac dans un petit sac en tissu, elle est assez grande pour éviter de la remplir toutes les demi-heure. Sinon, en ce moment, quand je veux prendre une boisson à l’extérieur je prends une bouteille en verre et s’il n’y en a pas , je n’en prends tout simplement pas. Ce n’est pas que je me prive mais depuis que j’ai arrêté les sodas, c’est plus simple d’éviter  les bouteilles en plastique.

J’emporte avec moi une gamelle type tupperware mais en verre, super hermétique, et cela même quand je n’ai pas prévu mon plat du jour. Je peux aller directement chez un traiteur et demander qu’on me serve directement dans mon contenant en verre. Et si je veux prendre un sandwich, un sac en tissu en format long suffit !

J’avoue que parfois ça peut faire un peu lourd entre la gourde et le plat en verre quand j’ai mon ordinateur, alors j’alterne ou je remplace la gourde par une simple bouteille en verre qui est beaucoup plus légère ou je laisse mon contenant au travail.

Et voilà tout ce qu’il y a dans mon sac au quotidien !

Je voudrais juste ajouter qu’être 100% zéro-déchet n’est pas vraiment possible dans la mesure où on produit quand même des déchets malgré nous à cause de notre société de consommation . Mais le simple fait d’y faire attention, d’y penser, c’est déjà une très bonne chose et c’est avec ces gestes qu’on peut animer la tendance et faire bouger les choses !

On se retrouve très vite pour un nouvel article !

Bisous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :