Astuces : Voyager pas cher et partout dans le monde

Et si je vous disais que voyager plusieurs fois dans l’année sans être forcément riche, c’est possible ? Je fais partie de ces gens qui sont partis une fois et qui ont maintenant envie de partir tout le temps. Et pourtant, je ne nage pas forcément dans une piscine remplie de billets verts. Comme tout le monde, je paye mes factures, mes impôts et j’ai aussi des loisirs dont les coûts finissent par s’accumuler. Lorsque j’ai annoncé sur Instagram que je partais à nouveau en Suède, j’ai réalisé que j’y avais déjà été en début d’année et que c’était mon 3 ème voyage de l’année. Et là, on m’a demandé comment je faisais. Alors aujourd’hui je réponds à cette question !

Il faut savoir que j’ai plus d’un tour dans mon sac. Entre la préparation de notre mariage, le travail, la famille, la routine, il faut savoir prendre du temps pour se retrouver et nous avons trouvé le meilleur moyen pour nous ressourcer : Partir.

Je vous donne mes conseils pour préparer vos prochaines vacances ou votre petit break de l’année.

  • Voyager autour de chez soi

Visiter les pays voisins va déjà vous permettre de bouger un peu, avec des durées plus ou moins courtes. L’avantage, c’est qu’on peut passer d’un pays à l’autre assez facilement, surtout en voiture.  En revanche, si vous partez en train ou en avion, les prix varient en fonction des saisons, on le sait tous mais j’y reviendrais un peu plus tard.

Il y a des destinations très accessibles où vous pouvez même y aller plusieurs fois, c’est le cas de l’Espagne, le Portugal, l’Italie, l’Allemagne, le Pays-Bas, l’Autriche, la République-Tchèque, le Royaume-Uni… Toutes ces destinations font parties des moins chères de l’Europe et si ça vous intéresse et que vous ne savez pas par où commencer, je vous conseille de commencer par là, pour prendre goût à l’évasion et SURTOUT si vous avez peur de l’avion. Les petits trajets vous habitueront à supporter l’avion et faire des trajets plus longs par la suite.

  • Définir ses priorités et fermer son porte monnaie

Alors même si on voudrait tout faire, on ne peut pas. Et ça, c’est la vie. Si vous n’êtes pas plein aux as, vous ne pourrez pas tout faire, bien entendu. Il faudra faire quelques sacrifices, même des tous petits. Par exemple, il faudra diminuer les séances shopping, réduire certains loisirs comme les cinés, les restaus, les concerts, les sorties cultures du dimanche… Bon, bien-sûr je ne vous dis pas de rester cloitrer chez vous à rien faire, mais il faudra choisir les choses que vous avez vraiment envie de faire et d’avoir. Il faudra résister à la tentation d’avoir la fièvre acheteuse. Mais si, vous allez y arriver !

Si vous suivez attentivement mon blog, vous n’êtes pas sans savoir que mon mode de vie est assez simple. Le fait de faire ma propre cosmétique, d’acheter moins de trucs inutiles, de ne pas faire mes courses en grandes surfaces génèrent des économies qui peuvent aller dans la case voyage et autres projets. Consommer de manière écolo, ce n’est pas juste une histoire de convictions. Bien-sûr, c’est le plus important mais on y trouve également des avantages économiques (Ah bah oui !) Mais bon, si vous n’êtes pas trop dans cette veine, vous pouvez au moins essayer pendant quelques semaines (ou quelques mois), de moins consommer en grande surface, d’aller à l’essentiel, d’apprendre à cuisiner vous-même… Vous verrez, ça aide. Il faudra même parfois être une pince comme on dit. (Non, je n’inciterai personne à devenir radin, promis !)  Disons qu’il va falloir apprendre à dire non, à repousser et être un peu créatif !

Acheter son billet d’avion moins cher


Je ne sais pas pourquoi, mais avant, quand on me parlait de partir en avion, j’imaginais tout de suite le gros billet d’Air France à 600eur quelque soi la destination. Que nenni. Si vous vous débrouillez bien, vous pouvez même trouver un billet d’avion A/R à moins de 300 eur pour NEW-YORK. Alors, tentés ?

  • Utiliser les bons plans d’Internet

Ce n’est pas vraiment un secret. Disons juste qu’il faut savoir où et comment rechercher les meilleures offres sur Internet. Pour moi, c’est la clé. Et je vous présente mon super accolyte : Skyscanner ! C’est un comparateur de vols. Et c’est mon préféré. Grâce à lui, j’ai pu partir en trouvant des prix à 30 euros aller-retour pour la Suède avec norwegian Airlines, partir pour 50 euros par personne pour la Croatie pour 10 jours… J’imagine déjà certains yeux s’ouvrir en grand. Mais oui, c’est possible ! Pour parvenir à des prix aussi attractifs, il faudra prendre en compte les prochains points.

Sachez que pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez choisir de payer un billet d’avion même pas cher en 3 ou 4 fois sans frais, un peu comme Cdiscount. C’est le cas de Misterfly, un autre comparateur. C’est une autre alternative mais je pense que ça peut aider. C’est une amie qui m’a donné ce tuyau. Après, je n’aime pas trop les paiements en échéances personnellement, mais s’ils y en a à qui ça ne pose pas problème : Foncez !

  • Partir hors période

Evitez les vacances scolaires (de votre pays et ceux de vos destinations) car les prix flambent, évitez les ponts et autres week-ends prolongés. Moi, je choisi des dates complètement aléatoires et de mi-saison. Ainsi, on évite les grandes vagues de touristes et on a plus de chances de visiter des lieux tranquillement sans êtres bousculé par la horde de touristes venus du Monde entier.

  • Être flexible

Être flexible dans ces dates, c’est l’assurance d’avoir des billets par chers et des hébergements à bas prix. Un séjour en pleine semaine comme du lundi au jeudi n’aura pas la même fourchette de prix que du samedi au samedi par exemple. En étant flexible, vous vous ouvrez à un panel de dates intéressantes. Sur Skyscanner, vous avez la possibilité de rechercher une destination en sélectionnant le « mois le moins cher ». C’est ainsi que je procéde avec mon fiancé. Ensuite on se cale par rapport au prix et on vérifie qu’il n’y a pas d’événements vraiment importants.

Cela vous permet également de prévoir bien à l’avance vos vacances. Par exemple, nous avons programmé nos vacances en Croatie de ce juillet depuis notre retour de Barcelone, c’est à dire : depuis le jour de l’an. C’est plutôt audacieux mais il faut oser ! Vous pouvez prendre une assurance annulation ou prendre le risque de perdre vos billets, mais vu le tarif ça n’aurait pas été très très grave. Et si vos billets ne sont pas chers, vous pouvez ajouter quelques euros un peu plus tard pour modifier vos dates, ou les revendre à quelqu’un qui pourra changer les noms sur les billets.

De toute façon, les imprévus peuvent arriver n’importe quand, alors que vous ayez programmé votre voyage 7 ou 2 mois à l’avance…

  • Choisir son horaire pour acheter ses billets d’avions

Les comparteurs sont très très malins. Mais il faudra être plus malin qu’eux.

Sachez que les comparateurs de vols sont capables d’enregistrer vos recherches par votre adresse I.P pour augmenter les prix. Plus vous allez checker votre destination avec vos dates, plus les prix augmenteront, c’est fait exprès ! Mais il existe quelques parades : Vous pouvez d’ores et déjà vous mettre en navigation privée afin que vos recherches ne restent pas dans votre historique. Ensuite, il faudra éviter certains jours où consulter vos tarifs, c’est à dire le week-end, en semaine sur les coups de midi et le soir entre 18h et 23h. Ce sont naturellement des moments où vous êtes plus susceptible de chercher un billet d’avion.  Si vous réservez un billet le samedi ou le dimanche, il peut-être deux voire 3 fois plus cher que son achat un mardi ou un mercredi, selon la destination. Alors, préférez un jour ouvrable pour réserver votre vol. Soit entre mardi et jeudi entre 22h et 6h du matin. Et plus les jours vont passer, plus le billet va coûter cher, ce qui me semble logique. Certains opte pour acheter son billet à la dernière minute, hmmm… Je ne suis pas vraiment d’accord. Là c’est plutôt de la chance je dirai. En fait, j’ai fais une simulation faisant comme si je voulais partir le lendemain en Espagne, le billet était 4 fois plus cher que si je décidais de partir 2 semaines plus tard.

  • Regarder directement sur la compagnie

Les comparateurs c’est bien quand on ne sait pas par quelle compagnie de vol partir. Les prix varient d’une compagnie à l’autre mais aussi d’un aéroport à l’autre. Je sais que les prix sont très attractifs avec l’aéroport de Paris-Beauvais où j’ai pu voir passer des billets pour l’Irlande à 17 euros avec la compagnie Low cost Ryanair. Effectivement, à ces prix, c’est forcément du Low Cost qui vous attend.

Choisir son hébergement


Vous avez Booking.com pour choisir un hôtel, une auberge de jeunesse ou un appart’hôtel. Mais vous avez bien entendu AirBnB pour avoir l’occasion de payer moins cher, voir de vraies appréciations, bénéficier d’un logement parfois insolite… Bref, AirBnB offre tout un tas de possibilité pour trouver un hébergement cool et pas cher. Si vous prévoyez à l’avance, vous avez de grandes chances de trouver un logement pas cher. Attention aux prix de saison, surtout en été, ça monte très vite d’un coup !

Sinon, vous avez aussi la solution du couchsurfing si vous souhaitez vous rapprocher un peu des locaux et dormir… gratos. Ne vous attendez pas au grand luxe, là c’est le strict nécessaire qui vous ai offert. Mais partager un ptit bout de son voyage avec un local, c’est cool. Le partage, l’échange et la découverte seront au rendez-vous. En plus, ça vous fait un ptit guide sympa qui saura vous laisser tranquille si vous voulez vadrouiller tout(e)  seul(e). Vous pouvez utiliser l’application Couchsurfing qui traite bien les demandes et reste sécurisant !

  •  Se renseigner sur les coûts de la vie

Le coût de la vie dans un pays est très important. Il faut absolument se renseigner là-dessus pour savoir à l’avance comment vous allez utiliser votre argent. Ainsi, vous pourrez trouver les meilleurs plans pour payer moins cher. C’est aussi l’avantage de prévoir à l’avance, on anticipe au maximum. Pour la Croatie, la vie est plutôt pas chère nous avons donc fait au mieux pour minimiser certains coûts comme des restaurants chaque soir, des musées à visiter qui au final ne nous interessaient pas tellement. On a largement préféré les balades en forêt et les petites criques au soleil loin des touristes pour nous réserver les incontournables comme les lacs de Plitvice.

A lire aussi : 10 jours en Croatie et Explore : les lacs de Plitvice 

Pour les monnaies étrangères, il faut savoir si le pays est plutôt Cashless ou anti-carte bleue. N’allez pas faire du change inutilement si le pays privilégie le paiement en carte. Vous pouvez vous renseigner sur les commissions de la banque mais elles sont parfois moins importantes que le taux de change sur des espèces, tout dépend de la banque ! Vous pouvez également payer sans contact avec votre compte PayPal, Apple Pay et Paylib chez certains commerçants. Le turfu quoi.

Toutes ces astuces devrions vous aider à organiser votre prochain voyage à moindre coût. C’est ainsi que je procède maintenant : C’est terminé de se faire carotter !

N’hésitez pas à me faire un petit retour d’expérience si vous avez pu réserver votre voyage pas cher !

En attendant, je vous dis à très bientôt !

Bises .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :