Beauté : Ma routine naturelle spéciale peaux mixtes et grasses

Hello ! Après cette courte pause vacances, je reviens avec une routine d’hiver spéciale peau grasse 😉

Cet été, je vous avais donné ma routine spéciale acné. Je vous retrouve pour une nouvelle routine soin pour bichonner votre petite peau à tendance mixte ou grasse pour cet hiver ❤️ !

Qu’est-ce qu’une peau grasse ?

Une peau grasse est un type de peau qui produit de l’excès de sébum. Ce sébum est une sécrétion de la peau produite par les glandes sébacées et qui se trouve naturellement dans notre corps. Il a pour rôle de protéger l’épiderme du dessèchement de la peau et des microbes. Mais dans le cas de la peau grasse, ce sébum est produit en trop grande quantité et favorise l’apparition de boutons, points noirs et autres petites imperfections.

Si vous avez une peau luisante au niveau du front, du nez et ailes du nez, des joues et du menton, vous avez donc probablement une peau grasse. Il convient donc d’adapter une routine de soin pour réguler cet excès de sébum (le but n’étant pas de faire complètement disparaître ce sébum si indispensable pour la peau).

Ma routine de soin pour l’hiver


Ma peau ne réagit pas de la même manière en fonction des saisons : En été, je fais beaucoup plus d’excès de sébum à cause de la chaleur qui génère la transpiration de la peau, tandis qu’en hiver, je vais avoir tendance à avoir une peau un peu plus mixte, avec des zones de sécheresses et des zones grasses : bref la cata !

1- Le nettoyage

Une peau à tendance grasse et acnéique à grand besoin d’être nettoyée en profondeur pour éliminer les impuretés et limiter l’apparition des points noirs et boutons. Mais attention à ne pas utiliser de nettoyants trop asséchants, car une fois que la peau se sent trop sèche, elle va sécréter encore plus de sébum, donc encore plus de gras !

316_beaute_apprendre_anettoyer_sa_peau

 

Il faut donc utiliser un nettoyant doux, hydratant adapté à notre type de peau.

L’hiver, j’utilise un savon au lait d’ânesse le matin, qui permet de nettoyer en profondeur en laissant une fine couche hydratante.

Une à 2 fois par mois (en fonction de l’état de ma peau) j’utilise un savon de Marseille à l’huile d’olive et 100% naturel et sans huile de palme, que j’achète en épicerie vrac. Le savon de Marseille peut être assechant, c’est pour ça que je l’utilise moins souvent que le savon au lait d’ânesse, qui est beaucoup plus adapté pour un usage quotidien.

J’ai également utilisé le savon noir Dudu Osun qui fait des miracles pour les peaux grasses à tendance acnéique, qui est naturel également et très bon marché. Le seul bémol, c’est qu’il contient de l’huile de palme.

img_9866

 

Une fois par mois, je purifie ma peau et régule l’acidité avec un peu de vinaigre de cidre sur un coton humide, avec lequel je tapote mon visage pour éliminer les impuretés.

2- L’hydratation

Il est primordial d’hydrater et nourrir sa peau même si elle brille. J’ai longtemps fait l’erreur de sauter cette étape importante en me disant qu’une crème rendrait ma peau encore plus grasse. Pour hydrater ma peau, j’applique d’abord de l’eau de rose que je trouve parfaite pour l’hiver. Elle est douce et hydratante. Sinon, j’applique ma lotion au concombre qui fait aussi bien l’affaire et donne un effet rafraîchissant !

Lire aussi : Une lotion hydratante et clarifiante au concombre

Je termine avec un peu de gel d’aloe vera ou du gel de lin qui va régénérer l’épiderme et cicatriser les boutons. L’application d’un gel permet également de resserrer les pores dilatés favorisé par l’excès de sébum. Ne soyez pas surpris(e) par l’effet tenseur qui tire un peu la peau, c’est tout à fait normal !

3- Nourrir sa peau

Pour sceller l’hydratation de ma peau avec l’hydrolat de rose, j’utilise de l’huile de jojoba qui est idéale pour les peaux grasses car elle régule l’excès de sébum sans laisser de film gras sur la peau. Ma peau est nourrie et retrouve une bonne élasticité ! Sceller l’hydratation, ça signifie retenir l’hydratation d’un produit à base d’eau avec un produit huileux afin que ça pénètre mieux l’épiderme pour bénéficier d’une bonne hydratation.

Les soins en profondeur


Le gommage

Après le nettoyage de la peau, je fais un gommage doux pour éliminer les cellules mortes et points noirs et adoucir mon grain de peau.

Pour un gommage doux, j’utilise de la farine de riz dont les grains sont fins et adaptés pour gommer la peau en douceur. La farine de riz est un excellent atout pour les peaux grasses grâce à son action matifiante. Vous pouvez en trouver dans les magasins bio et épiceries de vrac.

Il me suffit juste de mélanger un peu de farine de riz dans de l’eau pour obtenir une pâte homogène. Je frotte ensuite en faisant des gestes circulaires sur mon visage en insistant sur les ailes du nez et le menton qui sont des zones où les points noirs aiment se loger.

Les masques

J’utilise plusieurs masques pour varier un peu. Un de mes préférés pour l’hiver est le masque enrichi au curcuma et au thé vert. Ce masque booste l’éclat de la peau, surtout quand elle est un peu terne, grâce à la coloration naturelle du curcuma. Soyez sans crainte, vous ne ressortirez pas jaune comme un personnage des Simpson si vous suivez le temps de pause et les petites instructions. 

Masque éclat au curcuma

Le curcuma est un puissant antioxydant et un antiseptique naturel qui va purifier la peau et diminuer les rougeurs. Je l’utilise une fois par semaine pour combattre mes imperfections et mes boutons.

IMG_20190111_154032.jpg

Le thé vert a des propriétés astringentes et antibactériennes qui sont très intéressantes , notamment pour les personnes qui ont de l’acné.

Pour réaliser ce masque, il vous suffira de faire infuser un peu de thé vert dans environ 10cl d’eau. Ensuite, ajoutez dans un récipient une cuillère à soupe d’argile blanche, une cuillère à café de farine de riz et une demi-cuillère à café de curcuma. Ajoutez l’eau infusée petit à petit pour avoir la consistance désirée. 

Si le mélange est trop lisse, ajoutez de l’argile. 

Mélangez le tout et appliquez sur le visage à l’aide d’un pinceau ou d’une cuillère ou une mini spatule. 

On laisse poser maximum 5 minutes si vous avez une peau très claire et 10 minutes si vous avez la peau mate ou foncée. 

Évitez de l’appliquer au niveau de la racine des cheveux, des résidus peuvent s’installer et c’est un peu galère à rincer. 

Rincez à l’eau tiède. 

Attention : Le curcuma peut tacher donc portez de vieux vêtements et utilisez une serviette foncée ou vieille. Ça peut également colorer vos doigts, mais ça part en frottant avec du savon.

 » Oups, je suis un peu jaune là, non ? » 

Vous avez laissé poser votre masque un peu trop longtemps ? Le curcuma est tenace ? Pas de panique ! Pour retirer l’eventuel teint un-peu-trop-jaune, rincez votre visage avec un savon doux ou une huile végétale pas trop grasse type huile de jojoba, un peu d’huile d’olive… (pour ne pas annuler l’effet du masque). 

Rincez ensuite à l’eau tiède et « Tadaam », l’excès de jaune disparaît et laisse place à une peau éclatante ! 

Pour éviter les mauvaises surprises, effectuez un test allergique dans le creux du coude pour anticiper toute réaction.

Masque rose détox

On quitte le masque jaune au curcuma pour un masque rose enrichi à la poudre hibiscus. Je fais ce masque quand j’ai un peu la mine de papier mâché, un peu grisâtre. Si, vous savez, cette mine bizarre qu’on peut avoir après une soirée trop arrosée ou une nuit d’insomnie.

IMG_20190102_145145.jpg

C’est une autre recette que j’aime bien et que j’aime beaucoup utiliser pour régénérer ma peau tout en éliminant le sébum.

Pour réaliser ce masque détox, j’utilise une cuillère à café de poudre hibiscus (celle que j’utilise vient de chez Waam Cosmetics et est 100% naturelle). J’ajoute ensuite une cuillère à soupe d’argile blanche et je mélange le tout dans un peu d’hydrolat de rose.

J’applique mon masque avec ma petite cuillère et je laisse poser environ 10 à 15 minutes. 

Je rince ensuite à l’eau froide

La peau retrouve éclat et hydratation avec une bonne odeur florale !

Il faut faire un masque au moins une fois par semaine pour permettre à la peau de bénéficier des soins dont elle a besoin.

Ensuite, on oublie pas de nourrir avec une huile végétale non grasse comme l’huile de jojoba ou l’huile de son de riz.

J’ai réalisé un sérum concentré anti-imperfections pour traiter mes tâches pigmentaires dues aux boutons.

Lire aussi : Un sérum anti-imperfections

Le maquillage

Si vous vous maquillez le teint, il ne faudra pas utiliser de produits ni trop couvrants ni trop mat pour ne pas boucher les pores de la peau et avoir l’effet « cakey » qui est totalement inesthétique.

cnoeahiveaaqcie

Avant d’appliquer votre fond de teint, vous pouvez préparer votre peau avec une base non grasse, à base d’eau. Pour ma part, j’utilise mon sérum lissant (vous trouverez la recette ici) ou j’applique mon huile de jojoba que je laisse pénétrer quelques instants, le temps de me coiffer par exemple, pour ne pas que mon fond de teint s’applique mal.

2018-12-10 10.29.06 3.jpg

 

Malheureusement, je n’ai pas encore trouvé de version Green pour mon fond de teint après en avoir testé plusieurs. Celui qui me tient la route pour l’hiver et qui fait naturel reste le Colorstay de Revlon pour peaux grasses. C’est le seul qui est fluide et qui ne me fait pas briller davantage en milieu de journée. Les fonds de teints mat ont tendance à m’assecher la peau et faire effet plâtre quand ils sont trop couvrants.

Pour faire tenir mon fond de teint, j’utilise de la poudre de riz, que vous pourrez trouver sur Aroma Zone, c’est la seule que j’ai trouvé qui me convient . Mais malheureusement le packaging est en plastique (pas évident quand on veut un quotidien zéro-déchet !).

La poudre de riz est une excellente alternative aux poudres matifiantes que l’on trouve dans la grande distribution. L’effet est velouté sans surcharger le visage et en plus elle est beaucoup plus économique, je vous la recommande !

J’espère que ma routine pourra vous être utile pour l’hiver !

N’hésitez pas à venir en commentaires partager vos conseils ou poser vos questions !

À très bientôt 😉

Darlane