Green Life : Une salle de bain Zéro-déchet et minimaliste 

Le zéro-dechet et le minimalisme sont certes deux sujets bien distincts mais à la fois étroitement liés. Hé oui ! Réduire ses déchets domestiques c’est aussi limiter sa consommation de produits et favoriser des matières vertes et des matériaux réutilisables presque à vie !

Aujourd’hui, je vais vous donner quelques conseils pour avoir une salle de bain desencombrée, pratique et écolo !

J’arrive bientôt à terme de ma salle de bain écolo et durable. Comme beaucoup, j’ai accumulé pas mal de produits cosmétiques pendant des années, parce que c’est dans la culture populaire de penser que les femmes ont besoin d’une multitude de produits, alors que les hommes n’ont généralement pas besoin d’autant de choses. Bon, nous n’avons pas forcément les mêmes envies puisque comme beaucoup de femmes, j’aime faire des soins capillaires, me maquiller etc… Mais as-t-on vraiment besoin de transformer notre salle de bain en boutique de cosmétiques ? J’ai donc appris au fil du temps à limiter mes besoins en cosmétiques et utiliser des produits faits maison et surtout tout-en-un !

Comme il est hors de question de jeter, je dois terminer tous les produits restants en essayant de faire le plus de recup possible. Obtenir une telle salle de bain prend donc du temps mais c’est un vrai plaisir une fois qu’on y voit plus clair.

Dans ma douche

Pour nous laver, mon fiancé et moi utilisons le même gel douche. Nous alternons entre un savon de Marseille liquide acheté en vrac au day by day et quelques savons solides à la composition naturelle.

Le but est de choisir un parfum qui nous convient à tout les deux, donc plutôt neutre.

Pour le shampoing, j’utilise principalement du Rhassoul. Mais il existe des shampooings solides à conserver dans une boite en inox (j’évite le verre dans la douche pour éviter la casse).

Notre gel de rasage est également solide et acheté en vrac. Il s’agit du Peau Lisse de Pachamamai que vous pouvez trouver juste ici. D’ailleurs, fini les rasoirs jetables ! Je n’arrive pas à supporter les rasoirs électriques, alors mon alternative est le rasoir avec lame de sûreté. Il se garde de longues années ! En vente chez Bambaw zero waste

Sinon, vous avez toujours l’alternative de la cire maison avec du miel, du jus de citron et de l’eau !

Mon gommage est fait maison, à partir de notre marc de café récolté puis séché pour éviter qu’il ne pourrisse.

L’astuce pour faire sécher son marc de café : le faire sécher près d’un chauffage ou au four à basse température. Et s’il fait beau, laissez le tout simplement faire bronzette ! 

Pas besoin de plus pour se laver : Un savon, un gommage et un shampoing.

Le savon noir est une bonne alternative car il permet de se laver le corps et les cheveux tout en ayant un effet gommant en le laissant plus longtemps avant de gommer avec un gant kessa. Le savon idéal pour faire peau neuve !

Mon après shampoing est également fait maison avec des flocons d’avoine (par que je mange également au petit dej du coup) Mais je le conserve au frais pou éviter qu’il ne tourne dans ma salle de bain. La recette en vidéo !

Pour ma peau 

Pour hydrater ma peau, j’utilise tout simplement le beurre de Karité que j’incorpore également dans mes recettes. Je l’utilise également pour hydrater ma peau et nourrir mes cheveux.

Le must, c’est la chantilly de Karité qui est douce et gourmande !

Pour le visage, c’est l’indetronable huile de jojoba dont je n’arrête pas de vous vanter les mérites. J’ai arrêté d’acheter cette huile dans des flacons en plastique et je favorise le verre avec un embout compte-gouttes.

Vous pouvez en trouver chez Make it beauty, mais aussi chez Biorganique qui fait un plus grand format.

« Aimes tes dents, c’est maintenant ! » 

Pour les dents, j’utilise mon dentrifrice maison. La recette est juste ici.

J’ai récupéré un pot de yaourt en verre pour y mettre mon dentifrice en poudre. Fini les tubes en plastiques ! Les ingrédients utilisés peuvent également servir pour d’autres recettes, c’est l’avantage économique du truc !

Vous avez également la possibilité de vous acheter un dentifrice solide tenu sur un petit bâtonnet , en vente sur Greenweez.

Pour les brosses à dents, nous avons des brosses à dents en bambou. Elles ont l’avantage d’être vraiment durables. Le bambou est une matière compostable. Elles peuvent donc finir au compost sans aucun soucis et ne pollueront pas comme celles en plastiques.

Le petit + : Les poils sont beaucoup plus résistants, même avec des sauvageons du brossage de dents comme mon fiancé.

Mon conseil pour les garder plus longtemps sans risque de bactéries : Nettoyez la tête une fois par semaine avec de l’eau chaude et du vinaigre blanc et un peu de bicarbonate, puis laissez sécher la tête en bas à l’aide d’une cordelette scotchée sur un meuble ou au bord du lavabo.

Pour acheter vos brosses à dents en bambou, vous pouvez en trouver dans les magasins bio ou boutiques en vrac ( afin d’éviter la livraison qui engendrerait des déchets inutiles). Mais si vous n’avez pas le choix, vous en trouverez chez Amazon qui a l’avantage de faire plusieurs lots.

La marque Georganics propose des produits dentaires dans des flacons en verre et également des brosses en bambou ainsi que du fil dentaire ! Vous pouvez aller y jeter un coup d’œil juste ici.

Mes autres produits d’hygiène indispensables :

Le deodorant fait maison, à glisser dans un petit bocal en verre pour le protéger des bactéries.

Lire aussi : mon déodorant naturel fait maison

Vous pouvez également utiliser une pierre d’alun dans son emballage en liège que ma mère trouve très efficace ! Elle est en vente sur ici (je n’ai pas trouvé le site d’origine)

Les cotons lavables. Ils ont l’avantage d’être durables et tout doux. On les lave à 90° pour bien les nettoyer et tuer les bactéries.

Ils peuvent se garder des années et on peut également les faire soi-même sans avoir forcément besoin d’une machine à coudre.

Le tutoriel de La fille végétale en vidéo.

Vous pouvez en acheter sur Etsy, en boutique bio…

L’oriculi pour les oreilles. C’est un petit instrument en bois qui est lavable. Les nôtres viennent de Lamazuna et nous en avons chacun un d’une couleur différente. J’avoue de pas être totalement fan car cet instrument me fait peur avec sa tige.

L’avantage, c’est que les oreilles sont vraiment propres car on peut curer (désolée hein) ses oreilles dans les moindres recoins, mais il faut y aller doucement, juste histoire de ne pas se faire mal dans l’oreille.

Oriculi en vente sur mademoiselle bio !

Les cotons tiges ont le désavantage de ne pas nettoyer si bien que ça car ils repoussent les saletés dans le conduit auditif (en plus, ils sont en plastiques donc pas du tout écolos !) Mais si vous ne pouvez pas vous en passer, il existe des cotons tiges en bambou, donc totalement compostables, que vous pourrez trouver chez Bambaw zero waste.

Pour bénéficier d’une petite promo, ajoutez le code sweetmacadamia15 lors de votre commande !

Pour mes règles, j’ai adopté la cup menstruelle ! Elle peut se garder un certain moment à condition de bien la nettoyer, stériliser et ranger dans un endroit où elle ne sera pas en contact avec d’autres objets.

Vous avez également l’option de la culotte de règles et des serviettes lavables, mais personnellement, je resterai sur la cup pour le moment.

Le maquillage :

Aaaaah le maquillage, difficile de s’en passer quand on a prit l’habitude n’est-ce pas ? Si certaines préfèrent le no make up (et c’est tout à leur honneur), j’aime bien mes instant de coquetteries et continuer à me maquiller mais cette fois 100% GREEN !

Avant, j’accumulais énormément de palettes, de rouges à lèvres et autres poudres et fond de teint. Depuis mon désencombrement et mon expérience de la cosmétique maison, j’ai fais le point sur mes produits préférés et « indispensables ».

Pour le teint :

Le fond de teint est un des produits que je n’arrive pas encore à faire à la maison. Du coup, je m’oriente vers des marques à la compo pas trop trop mauvaise. En revanche, j’ai pu me passer de correcteur et anti-cernes (déjà, je n’ai pas de cernes, mais je me faisais du contouring à une époque, et j’ai arrêté), mon fond de teint masque bien les imperfections puisque la couvrance est modulable, ce qui m’évite l’achat d’un correcteur qui se termine plus vite et conditionné dans un flacon en plastique.

Comme poudre matifiante, j’utilise de la fécule d’arrow root ou de la poudre de riz (malheureusement dans une pochette plastique, mais elle me dure un certain temps et je peux réutiliser l’emballage plastique comme il est refermable)

Pour mon blush, ce sera des pigments utilisés pour faire également mes rouges à lèvres et comme fards à paupières. (Un produit 3 en 1 youhou !)

Je m’autorise une petite folie avec un highlighter homemade pour scintiller de mille feux. La recette est visible ici !

Pour les yeux :

J’utilise mon été liner fait maison à base d’aloe vera, de pigment noir et d’huile végétale qui me sert également de mascara, que j’applique à l’aide d’un goupillon ou une brosse récupérée d’un vieux mascara séché.

Lire aussi : Mon eye-liner fait maison

Ma maman m’a offert une palette Zao, qui est faite à partir d’ingrédients bio et naturels ! Ce sera la seule palette que je garderai maintenant que ma lubie de collectionneuse Sephora s’est dissipée.

Pour les lèvres :

Si vous n’avez pas encore vu ma recette du rouge à lèvres pigmenté simple et rapide à faire, c’est le moment d’y jeter un coup d’œil ! Le DIY est visible sur ma chaîne YouTube (que je vous invite à liker, suivre et partager !)

Pour me démaquiller, rien de mieux que mon huile de jojoba après avoir nettoyé mon visage afin de retirer les résidus de maquillage. Pratique et bon marché, on évite ainsi les démaquillants pour maquillage waterproof et en plus, on bénéficie d’une bonne hydratation du visage !

Pharmacie :

Pour les petits bobos, j’ai remplacé les pansements par des compresses en coton avec du sparadrap.

Pour les foulures et douleurs articulaires, l’argile verte en cataplasme m’a bien sauvée !

Pour les rhumes et états grippaux : Mon huile essentielle de Ravintsara, de Tea Tree font l’affaire !

Pour les migraines, l’huile essentielles de menthe poivrée est idéale.

Pour les douleurs menstruelles, l’huile essentielle d’estragon et une tisane aux feuilles de framboisier me soulage et évitent l’achat et la prise de médicaments dangereux à long terme.

Avertissement : Les huiles essentielles sont fortement déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes mais également aux personnes épileptiques !

Et voilà ! On a fait le tour de ma petite salle de bain ! L’avantage, c’est qu’il y a beaucoup moins à ranger et que je vais pouvoir me débarrasser de ma poubelle de salle de bain qui ne me sert plus à rien !

C’est très intéressant de se faire la réflexion de ce dont on a besoin. Avoir une salle de bain slow et écologique, c’est apprendre à prendre soin de son corps et de sa planète !

Prêt(e)s à rendre votre salle de bain minimaliste et écolo ?

On se retrouve bientôt pour un nouvel article !

Des bisous

Darlane.

3 réponses sur « Green Life : Une salle de bain Zéro-déchet et minimaliste  »

  1. Bonjour, sans être adepte du Zero-déchet et 100% bio, j’ai pour habitude d’aimer utiliser et mélanger des huiles végétales et huiles essentielles en guise de sérum et une de mes huiles favorite est celle au Jojoba. J’ai testé sans succès un dentifrice bio et enfin j’ai toujours utilisé des savons solides et depuis plus de 2 ans, j’ai toujours mon pain de savon de 300g de savon authentique de Marseille. Mon objectif est de finir mes laits corporels et mes crèmes pour les mains pour utiliser soit de l’huile végétale soit du vrai beurre de karité de couleur jaune pâle, un vrai délice pour les mains, les coudes, les lèvres. Je vais voir ta recette de chantilly au beurre de karité et éventuellement la tester. Bises et à très vite

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.